Pékin – Kathmandu, les doigts dans l’nez



Hier vers midi, nous quittons notre auberge d’une nuit de Pékin et nous allons directement à l’aéroport pour des raisons techniques (gros sacs sur le dos). Nous arrivons à 13h ce qui est un peu tôt comme notre avion part à 22h. On s’occupe, on visite l’aéroport, on joue au rumi… Vers neuf heures, pleins d’espoir, nous nous tenons devant la porte 24, prêts à embarquer, mais finalement l’avion a plus d’une heure de retard.

À 3h du mat’, nous avons une escale à Kunming, l’aéroport est désert. Nous croisons quelques gardes qui roupillent sur leur casquette. Il fait très froid, toutes les lumières sont éteintes sauf celles de ce charmant fast-food chinois. Comme nous n’avons pas dîné, nous avalons quelques nuggets. On se dit que ce serait bien de dormir mais on a du mal car il fait si froid. On réussit à piquer un somme d’un quart d’heure par ci, d’une demi-heure par là. Vers 7h30, après avoir enregistré nos bagages, nous cherchons quoi faire de nos derniers yuans. Après longue réflexion (le prix correspond parfaitement à ce qui nous reste), nous décidons d’acheter un milk-shake dans un café tenu par deux ados qui, à priori, n’ont jamais fait de milk-shake. Ils nous servent une sorte de glaçon à la fraise et on réalise qu’il n’était pas très judicieux de prendre une boisson glacée alors qu’on tremble de froid.

Nous embarquons enfin à 10h. Dans l’avion, la chaleur retrouvée nous plonge dans un sommeil profond. On se réveille une heure plus tard en constatant que l’avion n’a pas bougé d’un pouce. Lorsque je demande ce qui se passe au steward il me répond : « plane maybe broken ». Nous voilà bien rassurés, donc on attend. L’avion finit par décoller et on se rendort. En parlant avec sa voisine, Etienne apprend qu’elle est japonaise. Il en profite pour pratiquer les quelques phrases apprises grâce aux mangas. Subitement, elle nous demande si on croit en Dieu et nous offre un magazine des témoins de Jéhovah. Etienne feuillette comme si de rien était, dans le fond elle n’en est pas moins sympathique.

Nous atterrissons à Kathmandu vers midi heure locale. On pose nos sacs à l’auberge et on part à la recherche d’un bus pour Pokhara. On réussit à trouver la compagnie qu’on cherchait. On prend des billets pour demain matin 7h. Le soir, nous commandons un Chicken Thali pour deux avec des chapatis (naans). C’est trop mille bon. Nous discutons avec un des employés, Rajkumar. Nous sommes tellement contents de pouvoir enfin parler aux gens et Rajkumar est bavard. On reste à papoter ensemble pendant un bout de temps avec lui et d’autres. Dans cet endroit, tout le monde est adorable.

11 réponses à Pékin – Kathmandu, les doigts dans l’nez

  1. Christiane dit :

    Ouah! C’est trop mille bon!!! Et la photo, c’est à Katmandhu avec des « personnes avec qui vous pouvez -enfin- papoter »?
    Biz biz

  2. Michèle dit :

    Vous avez l’air en forme malgré tout. J’espère que vous aurez un aussi bon séjour qu’à Pékin, et nous d’aussi belles photos. Je vous embrasse très fort. Et continuez à prendre soin de vous. A samedi !!!!!!!!!!!

  3. Papajo dit :

    Et ben dis donc! c’est l’aventure…quand le temps ne ressemble plus au temps, un avion en panne avec une voisine témoin de Jéhovah, un milkshake chinois et après le nems de vrai naans… que du bonheur d’aventurier. Mais est ce qu’ils mettent de la vache qui rit dans le chapatis ou c’est une invention française? gros bisous

    Papajo

  4. Jennifer dit :

    Cool ! Vous avez l’air en forme en tout cas !

  5. lisou dit :

    ENORME AVENTURRE!!!!!!! mdr j’ai envie de dire, crcrcr!! (c’est un rire étouffé pour qui ne saurait pas..)

    enfin,
    BECAUSE JE VEUX ÊTRE LA PREMS, JOYEUX ANNIVERSAIRE MA POULE D’AMOUR SISTA BIG LOVE AMORCITA DEL ALMA QUE J’AIME ET QUE J’ADORE!!!!!!!! HIHIHI!!!!

    Bon c’est pas tout mais je rends le memoire dans 3 jours et comment dire, faut que je devienne la Bolt du clavier et de la pensée! 😉
    je vous aime gros bisou, fêter bien ça avec des bougies sur le naan et sonnez le gong en haut de la montagne, un truc comme ça, ça devrait vous portez bonheur non?!!! :p
    muaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  6. SoTtO dit :

    Joyeux anniversaire Ninochka ;)Profitez bien! Bisous tt les deux!

  7. Alexia dit :

    Happy Birthday tite Ninouche!
    (je lis tous vos articles… ça fait rêver)
    Bisous à vous deux.

  8. Loreline&Noel dit :

    Alexia a raison, vous nous faites rêver !
    On en profite pour souhaiter un joyeux anniversaire à Nina 🙂

    Gros bisous à vous !

  9. Mom dit :

    Joyeux anniversaire ma chérie que j’aime! C’est le plus insolite de toute ta vie, non? Avec toutes ces pensées pour toi, pour vous deux….et est-ce que sur ces hauts plateaux, vous sentez l’esprit d’Alexandra David Néel (même si elle, c’était le Tibet, mais vu d’ici, c’est pas très loin!)?
    Joyeux, donc, aventureux anniversaire, Ninette!
    Bizz Bizzzzzzzzzzzz

  10. lisou dit :

    vous me manquez! spécialement aujourd’hui! <3

  11. Papajo dit :

    Joyeux anniversaire ma Ninette!!!! et vive l’aventure!
    Felipe
    Joyeux anniversaire Ninou de Matilda pleins de baisers en cœur pour ton anniversaire tout va bien de mon côté à l’école et avec mes copines je m’amuse bien…gros baisers en bougies.
    Matilda
    Quel anniversaire mémorable et inoubliable surement. Que d’aventure c’est toujours plus merveilleux, et vous faites de belles rencontres c’est super. je rigole en vous imaginant entrain de dormir dans l’avion pendant que rien ne bouge… Lâcher prise totale ! bon, bref je me régale c’est comme un bon roman on a envie de savoir la suite…prenez soin de vous, profitez bien des saveurs et de cette bonne énergie bien méritée. très joyeux et heureux anniversaire Ninette. Bisousà vous deux à bientôt.
    Magalita.
    Chère Ninette, je me joint a toute la famille pour te souhaiter un joyeux anniversaire. Comme dit Magali celui la d’anniversaire restera dans les annales vu le contexte dans lequel vous le fêtez. J’espère que vous avez prévu un bon petit gâteau en forme de naan et du lait de chèvre à la place du champagne. En tout cas on est de la fête même si vous êtes sous une tante à 4000 m en train de contemplé l’Everest.Je vous fait de gros bisous et on attend de vos nouvelles avec impatiente.
    Papajo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.