Les bus n’auront pas notre peau



Voici de brèves nouvelles car nous sommes un peu fatigués.

Après trois jours de plage, campagne et détente à Hoi An, nous rejoignons Hué. Là, nous voyons que les agences touristiques proposent un tour dans la zone démilitarisée ou DMZ. Intrigués, on se dit que cela doit forcément être très intéressant, donc on réserve pour un tour. Comme à chaque fois que nous passons par une agence touristique pour bouger, nous sommes déçus. En fait, la DMZ est très loin de Hué à deux heures de route. Le programme consiste à se faire trimballer en bus et à s’arrêter de temps en temps cinq minutes pour prendre un tank en photo ou une ancienne base militaire. On nous emmène aussi dans des souterrains construits pendant la guerre par les vietnamiens du Nord. Cette pause-là est un peu plus longue, une demi-heure. Bilan de la journée, 10h de bus et 1h30 à terre…

Le lendemain on s’accorde une grasse matinée et l’après-midi nous visitons tranquillement la citadelle de Hué. Le soir nous prenons le bus de nuit pour Hà Nội. Après treize heures de bus bringuebalant et une nuit plus que chaotique, on émerge à Hà Nội.

Demain nous prenons à nouveau la route pour aller dans la baie d’Ha Long. On rêve des paysages magnifiques et du farniente qui nous attendent là-bas.

6 réponses à Les bus n’auront pas notre peau

  1. Christiane dit :

    En attendant les photos de la baie d’Ha Long, haut lieu touristique s’il en est, …
    Finalement, moi qui n’avait aucun intérêt spécifique pour l’Asie du Sud Est, je me laisse gagner par un genre de charme, et je me dis que vous faites très bien passer ce rappel constant – ou l’oubli consciencieux – de toutes les horreurs qui se sont passées là il n’y a pas si longtemps. Merci de ces découvertes!
    Biz Biz

  2. Michèle dit :

    Vite, vite la baie d’Halong. Je n’attends que ça, c’est un de mes rêves………

  3. Coucou les cheris! je suis en pleine deprime post-nouillorquaise! Je pleure dès que je vois un film qui s’y passe et je n’arrive plus à savoir si j’ai enfin réalisé mon rêve ou si j’ai rêvé. Le seul truc dont je suis sure c’est d’avoir pris l’avion et alors ça !!! plus jamais!!! d’ailleurs François veut aller partout où vous allez. L’autre jour il me dit « prochain voyage, le népal » et je lui répond « pas de problème c’est 15 jours en bus ». Moi c’est le vietnam, ça doit bien faire 30 jours… en tous cas à NYC on a vu un peu de tout ce que vous voyez. D’un bloc à l’autre on est ailleurs mais pas les mêmes paysages ni les mêmes fleurs. C’est magnifique! et les petits plats aussi… J’espère que vous nous ferez des dégustations à votre retour. Au fait, avez-vous découvert de nouveaux parfums pour les macarons? genre bambous farcis aux petits oiseaux bouillis, ou oeil de crapaud baveux poché? hum …plein de bisous

  4. Nina et Etienne dit :

    Ah la nostalgie post-retour… J’imagine même pas la nôtre si on revient un jour ;-). Pour nous le Népal c’est le gros coup de coeur pour l’instant. C’est sûr qu’on y retournera un jour en plus maintenant on connait des petits coins sympas…

  5. oua trop bien l’histoire mes quand meme si c’etait pas trop cool le bus vous aver passer une bonne journée …sinon vous aller ou aprees le nepal

  6. magali dit :

    Je suis comme Michèle la baie d’Halong est un des mes rêves …reposez vous bien ! et une fois là-bas appuyez autant que vous voulez sur l’appareil photo (même en dormant)!!! On était habitué à vos photos pleine de zénitude, les tanks ca glace mais chaque pays à son histoire… Bravo pour assurer côté blog même fatigués. bisous bisous. (un pour chacun !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.